MÉMOVIVES – Mémoires vives et vivantes des exilés scientifiques

“Mémoire vives et vivantes des scientifiques et des artistes en exil” est un projet porté par l’Institut des sciences sociales du politique de l’Université Paris Nanterre. L’objectif du projet est d’essayer de comprendre comment l’exil transforme la recherche, la production scientifique et artistique ou le parcours professionnel en général. Il entend contribuer, dans une démarche active de co-production avec les chercheurs et artistes exilés, à la mémorisation et la patrimonialisation de leur parcours et récits de vie en articulation avec leurs savoir-faire et leurs productions, développés ici et là-bas. La recherche contribuera à retracer l’histoire, individuelle et sensible, d’hommes et de femmes aux destins souvent différents qui ont été accueillis (ou non) en France. A travers ces récits personnels seront abordées, en creux, l’histoire des grands conflits politiques et idéologiques autant que l’histoire de la science et des arts et ce que celles-ci doivent aux hybridations et circulations des cultures, dans lesquelles l’histoire de ces personnes s’inscrit.

Une approche cartographique sera menée sur le long de travail afin de rendre visible les savoirs et les trajectoires biographiques des scientifiques et artistes en exil. L’objectif est de mettre en relation tant le parcours scientifique et artistique que les lieux, les temporalités et tout ce qui affecte la recherche et l’art dans le contexte de l’exil.

Responsables du projet

Partenaires au sein du labex

  • Institut des Sciences sociales du Politique (ISP) – UMR 7220
  • La contemporaine | bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains
  • Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative (LESC) – UMR 7186
  • Archéologies et Sciences de l’Antiquité (ArScAn) – UMR 7041

Autres partenaires associés

Durée du projet

24 mois



Citer ce billet
LC Admin (2020, 30 septembre). MÉMOVIVES – Mémoires vives et vivantes des exilés scientifiques. La contemporaine. Bibliothèque, Archives, Musée des mondes contemporains. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qr0x

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search