Carnets de guerre de Marcel Parmentier

Carnets de guerre de Marcel Parmentier, 1914, Fonds de l’ADIR, Coll. La contemporaine.

Grand-père maternel de Jacqueline Fleury, Marcel Parmentier est né en 1869 et décédé en 1937. En septembre 1914, l’armée allemande ayant progressé jusque dans l’Aisne, les Allemands arrêtent toute la population civile, les hommes d’un certain âge, d’abord, puis les femmes. Arrêté le 27 septembre 1914 à Morsan (Aisne), Marcel Parmentier a conservé dans ses carnets des notes sur tous les lieux traversés de son départ jusqu’au camp de Quedlinburg, camp pour soldats, situé dans la province de Saxe où il est resté prisonnier avant d’être ensuite transféré au camp de Havelberg (Brandebourg), camp de représailles pour civils (Français et Russes), mixte, et de militaires.

Les carnets sont au nombre de 8 et sont accompagnés des notes manuscrites de Jacqueline Fleury sur les carnets et son histoire familiale, accessibles sur l’Argonnaute.

Conditions d’utilisation
La reproduction, la publication ou la citation des documents sont soumises à l’accord préalable du donateur ou des ayants droit par l’intermédiaire de La contemporaine.

Francisca Nieto Montes, La contemporaine


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search